Honoraires


En fonction de la complexité de l’affaire et de l’enjeu procédural, plusieurs modes d’honoraires sont communément pratiquées par Maître ZODOGANHOU :

 

  • L’honoraire au temps passé : les honoraires correspondent ici au taux horaire de l’avocat multiplié par le temps effectivement consacré au traitement du dossier.
  • L’honoraire forfaitaire: cet honoraire est librement convenu entre l’avocat et son client avant tout traitement du dossier confié. Il n’est utilisé que pour les affaires simples ne posant pas de difficulté particulière.
  • L’honoraire complémentaire dit «honoraire de résultat» : cet honoraire doit obligatoirement être prévu dans une convention d’honoraire préalable. Dans ce cas, l’avocat perçoit un honoraire «minimum » auquel se rajoute l’honoraire complémentaire s’il parvient à un résultat particulier. L’honoraire complémentaire peut être forfaitaire ou proportionnel au résultat obtenu.
  • L’abonnement : l’abonnement est en général consenti aux institutionnels (entreprises) qui ont souvent recours aux conseils de l’avocat. Il est alors possible de conclure un contrat d’abonnement annuel en vertu duquel l’avocat perçoit un honoraire forfaitaire pour les services qu’il rend à son client pendant l’année envisagée.

 

UN MOT SUR L’AIDE JURIDICTIONNELLE

Tous les justiciables n’ont pas les moyens de se payer les services d’un avocat.

Dans ce cas, une aide Juridictionnelle d’état est proposée à ceux qui en remplissent les conditions.

Le manque de moyens financiers ne doit pas vous empêcher de faire appel à Maître ZODOGANHOU pour assurer votre défense en justice dans la mesure où cette dernière intervient également au titre de l’aide juridictionnelle.